Tu sais cette peur de l’échec qui te fige et t’empêche d’avancer. Celle qui te trouve un million d’excuses pour ne pas te mettre en action et faire ce qui t’inspire vraiment. Eh bien, je t’explique ici 6 stratégies pour surmonter cette peur et les blocages qu’elle amène pour que tu puisses enfin commencer à avancer efficacement vers ce qui est important pour toi.

 

Je fais partie de plusieurs groupes Facebook d’entrepreneurs, et dans l’un d’entre eux l’administratrice nous demandait récemment : Quel est votre plus gros échec professionnel?

 

La plupart des gens ont répondu, plus ou moins directement, qu’ils regrettaient de ne pas avoir fait assez ce qui les inspire, par manque de temps, de motivation, de reconnaissance, etc. Et ce qui semblait vraiment se cacher derrière toutes ces excuses, c’est la peur d’échouer. Eh oui! La majorité d’entre nous s’empêche de faire ce qu’on a vraiment envie de faire parce qu’on a peur de l’échec et de ce que les autres vont en penser.

 

J’ai longtemps été prise dans cette peur moi aussi! Mais maintenant dès que ma peur devient consciente, je ne la fuis plus, j’ai appris à danser avec l’échec.

 

Qu’est-ce qui est le plus souffrant selon toi : Vivre avec les regrets de t’être empêché de faire ce qui t’inspirait vraiment parce que t’avais peur d’échouer? Ou vivre avec les conséquences d’une erreur que tu as faite lors d’une action inspirante? Que choisis-tu : L’inaction et le statu quo? Ou l’échec inspiré qui te fait avancer et grandir?

Comment surmonter ta peur de l'échec- Miles Davis

En fait, nos échecs sont simplement des opportunités d’apprentissage qui nous permettent de nous rapprocher de ce qu’on veut vraiment. Faire des erreurs et ne pas toujours obtenir le résultat souhaité est inévitable si on veut apprendre à faire quelque chose de nouveau. As-tu déjà vu un bébé apprendre à marcher sans tomber? Ou quelqu’un apprendre à jouer un nouvel instrument sans jamais faire de fausses notes?

 

Alors, si tu le veux bien, dédramatisons ensemble le fait de faire des erreurs! Je vais t’apprendre à danser avec l’échec toi aussi! Cet article va t’aider à dépasser ta peur de l’échec pour faire décoller ce projet qui t’inspire tellement, mais qui n’arrive toujours pas à prendre son élan. Allons-y! ;)

 

 

Comment surmonter ta peur de l’échec?Comment surmonter la peur de l'échec?

 

1. Quel est le pire qui peut t’arriver?

 

Alors pour commencer, fais ce petit exercice :

Exercice :

  • Prend une feuille sur laquelle tu fais une grosse ligne au milieu.
  • Dans la colonne de gauche, écris le nom de ton projet ou l’étape que tu t’apprêtais à faire pour avancer dans ce projet. Puis en dessous, écris toutes les conséquences négatives qui pourraient arriver si tu échoues. (Par exemple : qu’on rit de toi, qu’on dise que ce que tu as fait est mauvais, que tu perdes ta crédibilité, qu’on critique tes choix, que tu perdes beaucoup d’argent, etc.)
  • Dans la colonne de droite, écris « statu quo », puis écris toutes les conséquences négatives qui arriveront si tu ne prends pas le risque d’échouer et que tu restes dans l’inaction.

 

Alors! Quelles conséquences as-tu envie de vivre et d’assumer au plus profond de toi? Est-ce qu’il est question de vie ou de mort?

 

Je présuppose dans le reste de l’article que tu choisis les conséquences dans la colonne de gauche, mais sache que si tu choisis celles de droite c’est bien correct aussi. En fait, si c’est le cas, je te recommande de refaire l’exercice avec un plus petit pas. Quelle est la plus petite action que tu peux faire pour avancer dans ton projet? Mets cette action dans la colonne de gauche et refais l’exercice.

 

C’est important aussi que tu sois consciente que les conséquences dans la colonne de gauche sont seulement une possibilité. Alors que celles dans la colonne de droite sont inévitables si tu ne passes pas à l’action. Mais en même temps, je t’invite à apprivoiser et devenir confortable avec l’idée que ces conséquences se produisent.

 

C’est la meilleure façon d’enlever la pression créée par la peur d’échouer. Parce que dans le fond, si tu prends le temps de faire l’exercice, tu vas voir que le pire qui peut arriver n’est pas si pire que ça finalement! La question de vie ou de mort se trouve bien plus souvent dans la colonne « statu quo », parce que plus on s’éloigne de notre inspiration et de notre chemin d’âme, plus on a tendance à s’éteindre, à perdre notre passion et notre joie de vivre.

 

 

2. Les plus grands ont échoué très souvent.

 

Ensuite, prends le temps d’aller t’informer sur les personnes qui t’inspirent le plus dans la vie. Que ce soit quelqu’un dans ta famille, quelqu’un avec qui tu travailles ou quelqu’un plus loin de toi. Si tu peux aller voir cette personne, demande-lui de te raconter son parcours, ses échecs et ses réussites.

 

Si c’est quelqu’un de très connu comme Nelson Maldala, Gandhi, Steve Job, Walt Disney, Oprah, etc. Essaie de trouver leur biographie, ou le film de leur vie. Tu verras que toutes ces personnes ont vécu des centaines d’échecs avant de réussir. Voici un lien qui te résume les échecs faits par plusieurs personnes très connues.

 

Tu verras que ce qui est le plus important, ce n’est pas d’éviter d’échouer, mais plutôt la façon de se relever suite à cet échec et l’apprentissage qu’on en retire. C’est une des façons les plus efficaces pour apprendre et évoluer! ;)

Ne laisse plus ta peur d'échouer t'empêcher de vivre et te tourmenter

 

 

3. Joue à échouer

 

Maintenant, amusons-nous un peu! Dans une de mes séries québécoises préférées, « La galère », un des personnages principaux décide, à un moment donné, de se lancer en politique pour devenir maire de son district. Elle doit donc aller se présenter à la population pour se faire connaître et obtenir des votes, mais elle n’y arrive vraiment pas. Chaque fois qu’elle se retrouve devant quelqu’un, elle se met à bégayer ou fige complètement. Une de ses bonnes amies décide de l’aider en lui apprenant à faire face à l’échec pour voir que ce n’est pas si dramatique que ça finalement.

 

Elles vont donc dans une grosse ville où personne ne les connaît et elles se mettent à demander des choses insensées à des inconnus, comme « Excusez-moi monsieur, est-ce que je pourrais emprunter votre voiture pour aller faire un roadtrip? » ou « Pardon madame, vous avez vraiment un beau bébé, est-ce que je peux l’adopter? ». Haha! Tu vois le genre! Le but était qu’elle apprenne à se faire dire non sans le prendre personnel et même en ayant du plaisir à le faire.

 

Si tu trouves un moyen d’appliquer cet exercice à ta situation sans trop de conséquences négatives, je t’encourage vraiment à le faire, c’est super libérateur. Mais je suis consciente que ça peut être difficile à faire, mais ce qu’il faut en retenir c’est surtout d’apprendre à apprivoiser l’échec. Sans le provoquer volontairement, fait ce qui t’inspire sans te soucier du résultat, fait le pour toi et aie du plaisir à le faire.

 

Tu seras surprise du résultat j’en suis certaines! Ce qu’on crée dans cette énergie de lâcher-prise et de plaisir est généralement merveilleux. Et si tu échoues, c’est parfait!! Fais-le encore et tu échoueras de moins en moins! De toute façon ce qui compte c’est que tu ais du plaisir en chemin, pas le résultat! ;)

 

Ça l’air un peu quétaine dit comme ça, mais c’est vrai! La vie est un jeu! On s’est incarné sur la Terre pour expérimenter plein de choses, goûter aux plaisirs de la vie, partager notre unicité avec le monde et dépasser les limites de notre ego! Alors let’s go!

4. Fais le bilan de tes échecs du passé

 

Maintenant, prends un moment pour faire le bilan de tes échecs passés dans tous les domaines de ta vie. Ressors-en 3 ou 4 qui ont plus que 2 ans. Avec ce recul, qu’est-ce que tu as appris? Est-ce que c’était vraiment un échec ou une opportunité bien cachée? Pour chacun de ces échecs, trouve au moins un apprentissage positif que tu en as retiré ou une opportunité que ça t’a apportée par la suite.

 

Aie de la gratitude pour chacun de tes échecs. Prends le temps de bien le ressentir à l’intérieur de toi.

 

Comme cette réflexion vient de te le démontrer, il y a toujours la possibilité de trouver du positif dans chaque évènement que la vie met sur ton chemin. Même si des fois c’est difficile à percevoir sur le coup, accepte ce qui est, aie confiance et sois à l’écoute des opportunités. Je suis convaincue au plus profond de moi que dans chaque obstacle, se trouve une merveilleuse opportunité. On va s’en reparler c’est certain, parce que c’est un sujet que j’adore! ;)

Comment surmonter ta peur de l'échec

 

 

5. Le risque raisonnable

 

Bon maintenant, tout ça ne veut pas dire de te lancer dans le vide les yeux fermer en espérant que tu apprendras à voler en chemin! Haha! Je te recommande quand même de faire tes devoirs. Si ce n’est pas déjà fait, prend le temps de t’informer, fait tes recherches, trouve-toi un mentor ou quelqu’un qui peut t’accompagner pour t’aider à savoir si c’est vraiment ce que tu veux, qu’est-ce que ça implique et comment le faire.

 

Mais ATTENTION, ne te perd pas dans tout ça en te disant que ça te prend encore telle formation ou tel renseignement que tu peux trouver seulement dans une bibliothèque hindoue au Tibet avant de te mettre en action… parce que ça, c’est juste ton ego qui te joue des tours. lol

 

Prends le temps de t’assurer que c’est vraiment ce que tu veux faire, puis informe-toi sur comment faire le prochain pas et fais-le. Tu n’as pas besoin de savoir tout faire avant de passer à l’action. Assure-toi aussi de toujours écouter ton intuition dans le processus, c’est la meilleure façon de savoir si tu t’en vas dans la bonne direction. ;)

 

6. Faire face à la critique

 

Le meilleur ami de la peur de l’échec est la peur du jugement des autres. C’est pourquoi c’est primordial que tu apprennes à te détacher de l’opinion des autres pour vivre une vie où tu fais ce qui t’inspire vraiment. Peu importe ce que tu feras ou ne feras pas, quelqu’un quelque part va te juger, alors ça ne sert à rien d’essayer de plaire à tout le monde. Fais tes actions inspirantes pour toi et en ayant le plus de plaisir possible, partage-le sans attente et je suis certaine que tu feras une différence pour au moins une personne (même si elle ne te le dit pas).

 

Si on te critique directement ou qu’on dénigre ce que tu fais, surtout ne le prends pas personnel. Si c’est gratuit et méchant, n’y porte même pas attention, c’est sûrement quelqu’un qui est jaloux que tu aies eu le courage de suivre ton inspiration. Si c’est quelqu’un que tu aimes, c’est sûrement que cette personne veut te protéger ou t’aider maladroitement. Si ça te tente, prend le temps de lui expliquer pourquoi c’est important pour toi, en faisant bien comprendre à la personne que peu importe ce qu’elle dira, tu ne changeras pas d’avis. C’est ta vie et toi seule sais ce qui est bon pour toi. Suis ton intuition. ;)

 

 

Conclusion

 

Alors voilà beauté divine!!

 

Si tu as envie que je te raconte certain de mes échecs et toutes les belles choses qu’ils m’ont apportés, abonne-toi à mon infolettre juste en bas. Je vais te raconter tout ça bientôt. ;)

 

Partage cet article avec les femmes de ta vie qui pourraient en bénéficier. On a toutes, à différent degré, cette peur de l’échec qui nous freine dans nos projets les plus importants.

 

Alors maintenant que tu as tous les outils pour la surmonter, ne tarde plus! Passe à l’action immédiatement! Quel est le prochain pas que tu vas faire pour avancer vers ce qui est vraiment important pour toi? Partage-le-moi dans les commentaires!

 

À bientôt!

Je t’envoie plein d’amour!

Si tu as aimé cet article et que tu crois que ça pourrait aider d’autres femmes que tu connais, partage-le dans tes réseaux sociaux préférés:

>

Inscris-toi ici pour profiter de tout mon contenu gratuit!

Tout ce contenu t'aidera à prendre confiance en toi et à t'épanouir dans toutes tes relations et dans ta vie professionnelle. Tu recevras du contenu exclusif en plus d’être informée à chaque mois des nouveaux articles, vidéos et entrevues!

C'est fait! Tu recevras mon infolettre dans tes courriels à partir de maintenant! :) Si tu n'as rien reçu dans 5 minutes, vas voir tes spams. ;) Merci de ta confiance! xxx

Pin It on Pinterest